cropped-P1000880" Ceux d'entre vous qui suivent attentivement et régulièrement les nouvelles taurines n'avez pu passer à côté des nombreuses prises de positions des élus Espagnols faisant de la Tauromachie un point d'ancrage de leur communication populiste.  Durant de longs mois de campagne électorale ibérique des élus de tous les bords mais surtout de Podemos, des indépendantistes et du PSOE ont choisi de jeter en pâture le peuple du toro dans l'arène des élections et des promesses inconséquentes pour l'avenir du pays.  Les annonces contre les tauromachies sont tellement nombreuses qu'il serait indigeste de les lister.  Disons qu'elles ne se limitent pas aux corridas.  Toutes les fêtes populaires autour des toros étant maintenant attaquées.  Le peuple a voté et il est fort probable que le recul des partis précités ait un certain lien avec leurs prises de position contre le peuple des toros.  Leur erreur a eu des conséquences qu'ils n'avaient pas anticipées.  Leur démarche est d'autant plus illusoire qu'une fois la corrida disparue, l'Espagne ferait encore et toujours face à tous les mêmes démons qui meurtrissent actuellement sa société et son économie.   Attaquer la tauromachie est un écran de fumée et les méthodes employées sont inacceptables. (...)

SUITE EN CLIQUANT SUR : http://www.toreoyarte.com/editopinion/la-tauromachie-deve...