Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

22.10.2016

BÉZIERS - 34emes JOURNÉES TAURINES : C'EST PARTI !

DSC_0004Les 34eme journées taurines de Béziers ont été inaugurées jeudi 20 octobre au Théatre des Franciscains en présence de nombreux aficionadas et aficionados. En attendant l'ouverture officielle les présents pouvaient admirer l'exposition photographiques de nos amis Jean Pierre Albouy et Jacques Bousquet ; photos de toros bravos prises au campo et lors du Rocio.

DSC_0012

En présence du matador biterrois Tomas Cerqueira, lors de son allocution Miche Bousquet, président de la Fédération des Clubs Taurins du Biterrois, a souligné l'importance donnée à ces 4 journées par les Clubs. Après avoir donné les grandes lignes du programme, il a communiqué et fait applaudir la décision - huit voix pour et trois contre - du Tribunal Constitutionnel Espagnol tombée en début d'après midi en faveur du retour de la Corrida en terre catalane. Puis Robert Ménard, maire de Béziers, a rappelé son attachement à la tradition tauromachique et sa satisfaction pour les manifestations organisées par l'Aficion biterroise qui font le renon de la Ville.

DSC_0034

DSC_0024.pngDans la salle du théatre, un spectacle flamenco de très haut niveau artistique attendait  les présents.

Comme toutes ces dernières années, l'aficionado José Guillen dont l'apodo est Pepe de Nieves présentait des Flamenchorégraphies de Poesies taurines consacrées aux "Maestros del Toreo" (vol II).

Ainsi était démontré le "lien réel et littéraire entre Poésie et Tauromachie, la Fiesta Brava et le Flamenco".
Et son spéctacle l'a bien démontré !

Entre les chants de Marieno Zamora, la guitare de Leny Flaquito, les danses Flamencas de Lola Navarro et Serena de Sousa, Pepe de Nieves lu avec ferveur des poésies évoquant les célèbres maestros aujourd'hui disparus : Niño de la Palma, Antoñete, Yiyo, Rafael Albaicin, Antonio Bienvenida, Litri et El Espartero.

 

 

13:28 | Lien permanent |  Imprimer |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.